home
inscription
gauche
droite
Reset
menu

 

menu

 

ALLUMAGE
L'ALLUMAGE


ensemble-allumage.gif




Pour qu'un moteur essence fonctionne, il lui faut un allumage.

c'est une des différences avec le moteur diesel.


Pour cela l'allumage classique se compose:


D'UN ALLUMEUR


teteallcomp.jpg


D'UNE BOBINE


Bobine.gif



D'UNE BOUGIE ESSENCE


bougie ess.jpg



Voyons maintenant l'allumeur en detail


L'ALLUMEUR


00_1_Rep_distrib_allumage_650.jpg


L'allumeur est une pièce assez complexe
Il sert a distribuer le courant aux bougies, dans un ordre et à un moment bien précis.



860px-Car_ignition_system.svg.png


Il réagit à la vitesse de rotation et à la dépression.
Dans les nouveaux moteurs tout est electronique.



Il se compose de:


LE CORPS



avancecenti.jpg


Le corps en alu comprend un arbre ou se trouve des masselottes de centrifuge, c'est elles
qui vont faire variées l'angle de came par rapport a la vitesse de rotation.

En haut de cette arbre se trouve des cames qui correspondes aux nbr de cylindres.
C'est sur ces cames que vient prendre contact le jeu de vis platinée.


LES VIS PLATINÉE


Visplat.gif


Les vis platinée se compose d'un marteau et d'une enclume.
C'est elle qui au moment de la rupture va engendrée l'étincelle a la bougie.


LE CONDENSATEUR



Condo.gif


D'un condensateur, pour la puissance de l'étincelle


LE DOIGT ROTOR


Rotor.gif


Il fait la liaison entre le plot centrale de la tête de distribution et les plots corespondant aux cylindres, entrainé par l'axe central de l'allumeur.


LA TÊTE


Teteseul.gif


D'une tête de distribution qui fait la liaison entre la bobine et les bougies par l'intermédiaire de fils de bougies.



AVANCE à DEPRESSION



D'un système d'avance a dépression, le fonctionnement


avance-depressionfonc.gif


POUR FINIR

L'allumage electronique de maintenant enfin un des styles existants


allumage_electronique_650.jpg


Je me dois de vous parler de l'ancien systéme d'allumage "LA MAGNETO"


La magnéto est constituée de :


– un inducteur (aimant fixe ou « stator »)
– un induit, qui produit le courant comprenant un bobinage primaire et un secondaire
– un condensateur
– un rupteur, distributeur.


MagnetoCoupe.png



La tension nécessaire à la production de l'étincelle est obtenue par le processus suivant :


Le moteur entraîne dans sa rotation le rotor (ou induit) de la magnéto. Celui-ci, en rotation entre les pôles d'aimants permanents, induit un courant électrique alternatif sinusoidal dans le bobinage primaire (c'est la magnéto « de base »).


Le rupteur coupe brutalement le courant lorsque celui-ci est maximal. Il s'ensuit dans le circuit primaire un courant d'auto-induction de même sens que celui qui vient d’être coupé, mais à haute tension.


Le condensateur (inclus à la magneto, en parallèle du circuit primaire) absorbe rapidement ce courant, évitant la dispersion de l'énergie par une étincelle dans le rupteur, qui provoquerait son usure très rapidement.


Le bobinage secondaire, relié en série avec le bobinage primaire, subit simultanément la même élévation du potentiel électrique (d'autant plus élevée que la rupture est brutale grâce au condensateur). C'est le courant de ce circuit qui est acheminé jusqu'au distributeur, et permet d'alimenter successivement les bougies.


Schéma de fonctionnement

MagnetoSchemElect.png


Schéma de comparaison


comparaison allumage.jpg










MOTEUR ESSENCE / CARBURATION


Réalisé avec KwsPHP (par patoche74)
Bulldogdesign, créations graphiques