home
inscription
gauche
droite
Reset
menu

 

menu

 

GRAISSAGE
LE GRAISSAGE


Le graissage est une chose très importante


Si nous ne voulons pas que le moteur se grippe, enfin plus précisément que les pièces en mouvements se bloquent, nous devons les graisser.

Le positionnement du film d'huile sur les coussinets de bielle

graissage10.gif


Pour cela nous allons utiliser une pompe, qui va envoyer sous pression de l'huile.

C'est pour cela que je compare la pompe à huile à un c½ur du corps humain.


Pompe à Huile


pompehuile.gifPomhint.jpg


Pompe à Huile vue éclatée


pompe-a-huile1.jpg


Elle se trouve tout en bas du moteur et récupère l'huile qui se trouve dans le carter, grâce a une crépine.

Elle se compose : D'un corps de pompe, de 2 pignons, d'un clapet de décharge et d'un entraînement.

L'entraînement de la pompe se fait soit par l'arbre à cames, le vilebrequin ou de la distribution.

En principe le corps de pompe est en alu, ou se logent les deux pignons qui en tournant vont aspirer d'un coté et refouler l'huile de l'autre sous pression bien sur.

Pour éviter des pressions trop forte un clapet de décharge taré limite cette pression.


Voici la photo d'un circuit de graissage complet


circuithuile2.gif


323-2.gif

Autres systèmes de graissage

Le système à carter sec: équipe actuellement tous les moteurs de compétition ainsi que certaines voitures de série aux performances élevées.

Les avantages sont multiples : constance absolue des quantités de lubrifiant prélevées par la pompe d'alimentation; suppression du carter inférieur, ce qui permet d'abaisser le moteur; possibilité de disposer d'une plus grande quantité de lubrifiant et de le refroidir d'une manière plus efficace.


Le graissage goutte à goutte : l'huile s'écoule par gravité au-dessus de la zone à lubrifier.(j'ai connu sur un moteur a huile lourde. image ci-dessous)

ruston1.jpgruston.jpg



Le graissage par barbotage : l'huile, contenue dans un récipient placé sous les pièces à lubrifier, est projetée sur celles-ci par l'intermédiaire d'un dispositif tournant qui plonge dans le récipient (Système des moteurs de motoculteur par exemple).

gaissage-a-la-cuillere.gif


LES HUILES

Il existe deux types

Huile minérale

Obtenus par raffinage de pétroles bruts.
Les huiles les plus utilisées pour les moteurs contiennent environ 70 % d'hydrocarbures paraffiniques.
Moins chère, elle vieillit plus vite et supporte mal les températures élevées.



Huile synthétique


Synthèse à partir de produit dérivés du pétrole.
Un lubrifiant synthétique est un produit obtenu par réaction chimique de plusieurs composants dans des conditions contrôlées; contient 15 % maxi d'huile minérale.



Indices de viscosité

SAE 15W ou SAE 30 : classes de viscosité des huile monograde (W pour winter / hiver, huile basse température)
La plage de viscosité est très étroite, ce qui constitue un désavantage majeur des huiles monogrades.
Les huiles multigrades couvrent un domaine de viscosité plus large en se comportant comme une huile de grade W à froid (ex. SAE 15W) et comme une huile de grade été à chaud (SAE 50).
Une huile SAE 15W40 est utilisable de -15 à +45 °C (température ambiante).



Recommandations:

5W40/5W50 : Huiles de haut niveau, pour les climats les plus froids.
10W40/10W50 : Viscosités le plus souvent recommandées par les constructeurs pour les moteurs de grande série.
10W50 : Plage idéale pour tous types de climats et tous types d'utilisation et de moteurs.
10W60 : Huile de très hautes performances, pour les moteurs poussés dans leurs derniers retranchements (Compétition).
15W50 : Un peu épaisse dans le cas de températures très basses (< -15°C).
20W50 : En voie de disparition, mal adaptées à une utilisation hivernale ou aux petits parcours (intéressantes pour les moteurs consommant de l'huile, ou pour les parcours routiers et autoroutiers fréquents).






MOTEUR CHOIX / MOTEUR MECANIQUE CHOIX


Réalisé avec KwsPHP (par patoche74)
Bulldogdesign, créations graphiques